Boisvert et Gauvin : Saturday in the Park

Mais contrairement à la célèbre chanson de Chicago, Simon Boisvert et Anthony Gauvin ne mangeaient pas de la crème glacée, samedi, à Duntroon.

Anthony Gauvin et Simon Boisvert, les farteurs attitrés du CNEPH

Anthony Gauvin et Simon Boisvert, les farteurs attitrés du CNEPH

Nos deux farteurs préparaient les skis des 11 athlètes du CNEPH qui participaient aux sprints. La tâche n’était pas si tant ardue, de dire Simon, le froid facilitant le travail des farteurs (c’est autour de 0°C que ça se complique).

Anthony Gauvin et Simon Boivert

Les sprints toutes catégories se déroulent à une vitesse telle que les farteurs doivent travailler à proximité de la ligne de départ.

Évidemment, les skieurs et skieuses totalement frigorifiés que nous avons croisés tout au long de la journée avaient une autre opinion sur la tâche à accomplir…

Simon Boisvert

Simon Boisvert au travail avant le début des sprints.

Anthony et Simon ont une fois plus abattu un travail remarquable, samedi, travail récompensé entre autres par la médaille d’or de Cendrine Browne chez les U23.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s