Dumas, Boucher, Cristofanilli apprennent

Zachary Cristofanilli, Alexis Dumas et Philippe Boucher

Zachary Cristofanilli, Alexis Dumas et Philippe Boucher

C’est l’expérience qui rentre et ce sens, il ne faut pas se laisser démonter par ce qui peut sembler des résultats couci-couça pour les juniors canadiens aujourd’hui, hier, nous ne savons plus, dans le 10 km style libre des Championnats du monde à Almaty.

Bon. Les résultats officiels. Les quatre Russes en lice ont pris les quatre premières places. Les quatre. C’est tellement extraordinaire que nous allons les laisser fêter entre eux sans autre commentaire.

Les Canadiens:

  • 30- Dumas
  • 40- Boucher
  • 53- Cristofanilli
  • 54- Izquierdo-Bernier

Il n’est pas étonnant qu’Alexis Dumas ait ramené le meilleur résultat canadien de cette course, car il en est à sa deuxième présence aux mondiaux juniors. Il n’en demeure pas moins qu’il tire des leçons de sa course.

«Je suis très content, dit-il, j’ai eu une bonne course, mais pas parfaite. J’ai encore de l’appétit pour le skiathlon.

«Je me sentais super bien, mais je n’ai pas skié comme je l’aurais pu. J’ai été trop sécuritaire dans les descentes et j’ai perdu beaucoup de temps gratuitement aux meilleurs. J’ai pu skier avec les Russes qui ont fini 1 et 2. Je suis content de voir que la marche n’est pas si grande. Ils ne sont pas surhumains.

«J’ai très hâte au skiathlon. Pouvoir skier en pack m’enthousiasme beaucoup parce que l’an dernier, je n’ai vraiment pas eu une bonne course, mais cette année la forme est là à 100%.»

Philippe Boucher, lui, en était à sa toute première course internationale. Que du positif dans son cas.

«Première course internationale à vie, top 40 donc mi-peloton, j’ai acquis beaucoup d’expérience aujourd’hui. Je suis très content ! Les farteurs ont fait du méchant bon travail, les skis étaient rapides !»

Zachary Cristofanilli aussi en est à ses premières armes sur la scène internationale et il est intéressant de noter sa capacité d’analyse.

«Je dois regarder cette année comme étant un test, une première expérience.

«Je sais que j’aurais pu retrancher peut-être un 15 sec. Pour le reste, un peu de faiblesse dans les jambes depuis mon arrivée (acide lactique après 2 km et malaise au ventre à 2 km du finish).

«Juste un peu déçu de ne pas pouvoir me reprendre sur un 10 km, ça ira au skiathlon.

«Je pense skier un peu plus “risqué” au skiathlon, partir plus vite et tenter de m’accrocher au pack tout en faisant attention de ne pas exploser au dernier 10 km en skate… Je dois revoir ma stratégie. L’expérience est bonne!»

D’ici là, il y aura ce soir, cette nuit, demain, nous ne savons plus, les U23 à l’oeuvre. Un 10 km style libre pour les femmes et un 15 km style libre pour les hommes. Nous allons suivre ça de près. Pour les intéressé(e)s, ces courses seront «live-tweetées» sur @pierreshanks à partir de minuit, heure de l’Est du Canada!

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s