Dominique Moncion-Groulx rêve de devancer Petter Northug au fil d’arrivée!

Histoire de se familiariser un peu plus avec les nouveaux membres du Centre national d’entraînement Pierre Harvey (CNEPH), Skiplus leur a demandé de se présenter en 14 questions.

par pierre shanks

Aujourd’hui, Dominique Moncion-Groulx, âgé de 21 ans.

Dominique Moncion-Groulx

Dominique Moncion-Groulx

1- Qu’est-ce qui t’a attiré vers le ski de fond?

Quand j’étais jeune, mes parents me tiraient dans le traîneau et tranquillement j’ai commencé à enfiler de petits skis. On faisait souvent des sorties de ski entre amis. J’ai joint le club Nakkertok Nordique à l’âge de 9 ans et par la suite j’ai commencé à faire plus de ski de fond et de compétition. C’est l’esprit de camaraderie, la diversité au sein du club et les excellents coachs qui ont fait en sorte que j’ai continué à skier au fil des ans. C’est grâce à mes parents si j’ai commencé à skier et c’est aussi grâce à eux si je skie encore aujourd’hui.

2 – Comment as-tu été invité à te joindre au CNEPH?

J’ai envoyé ma demande à ski de fond Canada et j’ai reçu un appel de François (NDLR: François Pépin).

3 – Le meilleur moment de ta carrière jusqu’ici?

Ma médaille d’argent au 15 km patin des Championnats canadiens, au mont Sainte-Anne, à ma première année dans la catégorie Junior A.

4 – La fois où tu as eu l’air le plus fou avant, pendant, ou après une course?

Lors de ma première compétition, en Coupe Québec, à l’âge de 14 ans. C’était un départ individuel en classique et une journée de klister. J’ai fait un « faceplant » à mon premier pas, car mes skis étaient trop collants. Mettons que ça avait mal commencé ma course!

5 – Si tu étais un athlète d’élite dans un autre sport, quel serait-il?

J’aime beaucoup jouer au hockey même si je n’ai jamais joué dans une équipe, plus jeune. Peut-être la course à pied.

6 – As-tu une idole et si oui, qui et pourquoi?

Je trouve ça super de pouvoir participer à certains entraînements avec Alex Harvey et parfois de se comparer à lui.

7 – Tu rêves que tu remportes une médaille d’or olympique en étirant ton ski à la ligne d’arrivée. Qui devances-tu?

Petter Northug!

8 – As-tu des superstitions avant, pendant, ou après une course?

Pas vraiment superstitieux, mais faire une routine de réchauffement avec laquelle je suis habitué.

9 – Ton plat favori?

Il y en a tellement! J’aime beaucoup la bouffe en général!

10 – Un plat beurk?

Pâtes avec une sauce rosée achetée à l’épicerie.

11 – Ton genre de musique?

J’aime plusieurs genres! Ça prend de la variété dans la vie comme dans toute chose. Mon coloc Alexis Turgeon me fait souvent découvrir de la bonne musique.

12 – Ta matière favorite à l’école et pourquoi?

Je suis présentement inscrit à l’Université Laval dans le programme du baccalauréat en enseignement de l’éducation physique.

13 – Y a-t-il quelque chose dans la vie qui te tombe sur les nerfs?

Quand tes colocs ne nettoient pas leur vaisselle ou quelqu’un qui sape en mangeant.

14 – Quelque chose que bien peu de gens savent à propos de toi?

J’aime cuisiner quand j’ai du temps.

Dominique Moncion-Groulx

Dominique Moncion-Groulx

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s