Alex Harvey : Mind Games

Petter Northug et Alex Harvey

Petter Northug et Alex Harvey

L’image ci-dessus restera l’un des moments forts des Championnats du monde 2015.

Alex Harvey se penche au-dessus de Petter Northug, ce grand acteur tragi-comique du ski de fond.

par pierre shanks

Ce ne fut pas sans nous rappeler une autre grande performance d’Alex, lorsqu’il a pris une remarquable 3e place au Trondheim 50 en 2009. Cette année-là, Trondheim remplaçait le traditionnel Holmenkollen, qui était en rénovation en vue des Championnats du monde 2011, où Alex a d’ailleurs remporté l’or au sprint par équipe avec Devon Kershaw, un autre moment inoubliable.

Cette course (Holmenkollen 50) est considérée par plusieurs comme la plus prestigieuse au monde dans le «plusse beau pays du monde» pour le ski de fond : la Norvège!

Dans ce Trondheim 2009, donc, Alex passe la ligne troisième, et quelques instants plus tard, Northug enlève la 5e place. Fidèle à son habitude, Northug tombe (à genoux cette fois-là) et qui est-ce qui vient lui tapoter les doigts encore crispés sur ses bâtons? Eh oui, Alex Harvey!

(Voyez à la fin de ce vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=RK0-erPJ0U8)

Depuis, Northug s’est établi comme le meilleur «finisseur» de courses des temps modernes, tandis qu’Alex, lui, a continué de travailler fort les entraînements spécifiques pour développer un haut du corps lui permettant de rivaliser avec les meilleurs. On a vu les résultats au cours des trois derniers Championnats du monde. Il y a aussi qu’Alex et son entourage ont tiré des leçons de la déconvenue des Jeux de Sotchi. Ainsi, cette année, Alex est accompagné d’un testeur personnel, Lee Churchill.

Ce qu’on vient de vivre en 2015 est encore plus important. Dans le sens de plus fondamental. Petter Northug a gagné le sprint individuel, certes, mais dans sa tête, il sait qu’il n’est plus désormais l’unique «meilleur finisseur».

Ces athlètes ne sont pas des imbéciles. Northug, avant même d’avoir visionné la reprise, savait très bien qu’un autre cinq mètres et il était cuit. Alex aussi. Alex Harvey sait pertinemment bien dans sa tête qu’un autre cinq mètres et c’était lui le meilleur finisseur au monde cette journée-là.

Le doute est dorénavant semé dans la tête de Petter Northug. S’il doit se présenter côte à côte avec Alex Harvey dans les 200 derniers mètres, dimanche, le risque est très, très grand qu’il se fasse «clencher» devant le monde entier.

Nous avons tout à craindre des Suédois dans cette course. Ils seront à la maison et voudront animer le spectacle. Sans compter d’autres prétendants comme le Suisse Dario Cologna.

Mais un autre «affrontement» Harvey-Northug serait épique.

Vivement dimanche.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s