Cendrine Browne est aux anges

Cendrine Browne (photo: Nordic Focus)

Cendrine Browne (photo: Nordic Focus)

Aux anges, aux oiseaux, appelons ça comme on voudra, Cendrine Browne est transportée par le meilleur résultat de sa carrière en Coupe du monde, samedi.

par pierre shanks

L’athlète du Centre national d’entraînement Pierre Harvey (CNEPH) s’est classée 35e dans le 10 km style libre d’Ulricehamn, en Suède, remporté par la Norvégienne Marit Bjoergen.

Seule représentante canadienne inscrite à l’épreuve, elle a terminé à 15,8 s de la 30e place, celle qui donne entrée dans les points. C’est l’objectif de Cendrine cette saison et plus que jamais, elle cogne à la porte.

Cendrine nous livre un récit passionnant de sa journée. Cette athlète est d’une générosité renversante.

SP: D’abord, félicitations! Raconte-nous ta course.

CB: Nous avions deux boucles de 5 km à faire. Mon départ a été donné alors que Giulia Stuertz venait de lapper et que Stefanie Boehler passait au lap. J’ai donc rattrapé et dépassé Giulia et Stefanie m’a suivie. J’ai tiré ces deux filles pendant 3,5 km. J’ai parti fort, alors j’imagine que ma vitesse leur allait bien. J’arrive de haute altitude, ayant fait les sélections pour les mondiaux à Salt Lake City, et je me sentais tellement bien! Je n’aurais jamais cru tirer des filles de Coupe du monde aussi longtemps! C’était pas mal cool.
Ensuite, une autre fille nous a rattrapée et ce groupe de 3 a commencé à faire son sprint final. Je me suis accrochée à elles jusqu’à ce qu’elles traversent la  ligne d’arrivée. J’ai donc commencé mon deuxième 5 km seule. J’ai fait les premiers km du deuxième tour toute seule, en me concentrant sur ma technique. Alors que je rattrapais Yelena Kolomina du Kazakhstan, je me suis fait rattraper par Teresa Stadlober de l’Autriche, celle qui partait derrière moi. Louis et mon farteur Miha m’avaient dit que si jamais elle me rattrapait, je devais absolument m’accrocher à elle puisqu’elle était souvent dans le top 30. Malgré la fatigue qui commençait à se faire sentir, j’ai poussé fort pour la suivre et je suis restée avec elle jusqu’à la ligne d’arrivée.
Tout le long de la course, les entraîneurs, le massothérapeute, les farteurs m’avaient encouragée et me disaient à quel point j’étais proche du top 30. Malheureusement, puisque j’ai commencé à être fatiguée quand il restait deux km, je n’ai pas réussi à aller chercher les secondes qui me manquaient. Alors quand j’ai fini la course, j’ai ressenti un  mélange d’exhaltation et de déception. J’avais failli avoir le top 30 et j’étais si près, mais j’avais aussi eu une super course et mon meilleur résultat à vie!!! Aujourd’hui, j’ai vraiment senti que j’ai skié à mon plein potentiel.
Je tiens à mentionner que l’ambiance à Ulricehamn était assez incroyable! Il y avait environ 30 000 personnes sur le bord de la piste. Il y avait des gens partout autour du 5 km et peu importe de quel pays tu venais, ils t’encourageaient avec énergie. C’était très impressionnant! Aussi, les bénévoles étaient tellement gentils, ils nous aidaient et l’organisation était impeccable. C’était peut-être la première fois qu’il y avait une Coupe du monde ici, mais certainement pas la dernière!
SP- Comment étaient les conditions et tes skis?
CB- Je pensais que les conditions allaient être super glacées puisqu’il avait fait 10 degrés vendredi et qu’il avait fait sous zéro dans la nuit de vendredi à samedi. Mais non, les conditions étaient super belles. L’organisation a vraiment fait un bon travail. Mes skis étaient excellents et rapides. J’ai skié sur des bases blanches et les farteurs ont fait un superbe travail.
SP- Ce résultat te met en confiance à l’approche des mondiaux? 
CB- Oui, en effet, ce résultat me met en confiance pour les mondiaux. Je crois que je suis sur la bonne voie. J’ai l’impression qu’à chaque fois que je course contre ces filles, j’apprends beaucoup, ce qui me permet d’améliorer mes résultats d’une fois à l’autre. Je sens aussi que je suis à ma place ici, parmi les meilleures au monde, ce qui est assez incroyable! Je suis vraiment contente d’avoir été compétitive avec les autres filles aujourd’hui et d’avoir essayé de me battre pour la 30e position. Tout ça est très motivant.
SP- Tu es la seule membre de l’équipe nationale féminine en Suède, comment ça se passe?
CB- Ça ne me dérange pas d’être la seule fille de l’équipe, parce que je suis tellement contente d’être ici, en Suède! J’avais tellement hâte de revenir en Coupe du monde après les sélections. J’adore mon nouveau style de vie, si on peut le dire comme ça! J’ai toujours aimé la compétition de ski de fond, mais skier en Coupe du monde, j’adore! Ça m’accroche plus que n’importe quoi. Ici, je me sens exactement où je devrais être. Aussi, les gars de l’équipe sont super fins et m’incluent toujours, alors je ne me sens pas seule.
SP- La suite pour toi?

CB- Nous partons pour Falun demain (lundi) où nous ferons d’autres coupes du monde. En fin de semaine prochaine à Falun, il y a un sprint skate et un 15 km classique départ de masse. J’ai hâte! Ensuite, nous irons faire du gros volume d’entraînement à Livigno afin de se préparer en vue des Championnats du monde. Après, nous irons à Davos faire le précamp officiel des Championnats du monde, où toute l’équipe canadienne nous rejoindra. Je retrouverai donc mes coéquipières à ce moment. Puis, nous irons à Otepää où nous ferons des petites courses de préparation avant de se rendre à Lahti pour les mondiaux seniors. Après tout ça, je retournerai à la maison pour me préparer pour les finales de la Coupe du monde qui seront à Québec!!!

Alors la suite est très excitante!

Voilà les commentaires de Cendrine. À toutes les jeunes filles qui lisent ceci, ne cherchez plus votre modèle, vous venez de le trouver.

Cendrine Browne (photo: Modica/NordicFocus)

Cendrine Browne (photo: Modica/NordicFocus)

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s