Olivia Bouffard-Nesbitt, au nom du courage

Olivia Bouffard-Nesbitt (photo: courtoisie Olivia BN)

Olivia Bouffard-Nesbitt (photo: courtoisie Olivia BN)

Comme tous les athlètes d’élite, Olivia Bouffard-Nesbitt rêve de participer aux Jeux olympiques.

Mais son rêve a tourné au cauchemar en deuxième moitié de la saison dernière lorsqu’elle a subi une grave blessure au cou.

par pierre shanks

Ce n’est pas évident de se remettre d’une hernie discale cervicale qui vient perturber ses plans d’avenir.

Le plus difficile, pour les athlètes, n’est pas autant la période de rééducation comme telle que les remises en question qui l’accompagnent. Tu te dis que tu ne seras plus jamais rapide comme avant. Tu te dis que tu perds du temps face à tes compétiteurs, alors qu’il n’y a pas de temps à perdre. La confiance en prend pour son rhume.

C’est dans ce temps-là, dans les moments d’épreuves, qu’on est à même de mesurer le courage de quelqu’un, athlète ou autre.

Olivia nous a livré un témoignage touchant sur ce qu’elle traverse depuis maintenant plusieurs mois.

Olivia Bouffard-Nesbitt (photo: courtoisie Olivia BN)

Olivia Bouffard-Nesbitt (photo: courtoisie Olivia BN)

“Depuis le mois de février dernier quand j’ai subi une sérieuse blessure au cou, hernie discale cervicale, j’ai investi tout mon temps et mes efforts à travailler sur ma guérison et ma rééducation avec une équipe de spécialistes passionnés de l’Institut national du Sport du Québec à Montréal.

“Ma réalité est que le timing de ma blessure est arrivé à un moment très inopportun, ce qui s’est avéré très stressant pour moi. Non seulement j’essaie de ramener mon corps et ma condition physique à 100%, je dois également le faire dans une période de temps très limitée.

“La rééducation et le retour en forme d’une sérieuse blessure n’est jamais aussi simple que ce que l’on prévoit et cette blessure ne prouve pas le contraire. J’ai eu à faire face à quelques hauts et bas que je n’avais pas prévus, ce qui rend le processus assez difficile à gérer physiquement et émotivement.

Olivia Bouffard-Nesbitt (photo: courtoisie Olivia BN)

Olivia Bouffard-Nesbitt (photo: courtoisie Olivia BN)

“Ces derniers neuf mois ont été extrêmement difficiles et taxant pour moi. Je me sens un peu comme dans un champ de bataille qui ne me donne aucun répit. Mes objectifs n’ont absolument pas changé et mon focus est toujours aussi intense, ce qui rend mes entraînements assez compliqués quand mon corps ne veut pas coopérer, mais je dois faire avec car cela est ma réalité.

“Je serai de retour à Canmore d’ici peu et je serai en ski au “Frozen Thunder” en préparation pour la saison.

“Je vais continuer à bien équilibrer ma rééducation et mon entraînement et j’aborde la saison avec une énergie positive comme je l’ai toujours fait.”

Ça brise le coeur de lire ça de la part d’une athlète qui persévère, envers et contre tout. “…mais je dois faire avec car cela est ma réalité.” Là, le caractère remonte à la surface. Olivia va se battre jusqu’au bout sans se plaindre. Ça prend du courage pour résister aux grenades de l’abattement.

Olivia va reprendre l’entraînement sous peu, en retard sur les autres, mais quand on carbure au courage, on progresse à pas de géant.

Olivia Bouffard-Nesbitt (photo: courtoisie Olivia BN)

Olivia Bouffard-Nesbitt (photo: courtoisie Olivia BN)

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s