Guerre fraternelle

Oui, fraternelle. À ne pas confondre avec guerre fratricide! Les fondeurs et fondeuses canadiens se préparent fébrilement en vue des sélections olympiques et mondiales (U23 et juniors) qui se dérouleront à Canmore, à partir de mercredi.

par Pierre Shanks

Déjà, sept membres se rendront à Sotchi : Alex Harvey, Devon Kershaw, Ivan Babikov et Lenny Valjas chez les hommes; Chandra Crawford, Dasha Gaïazova et Perianne Jones chez les femmes.

L’équipe nationale choisira deux autres athlètes chez les hommes (un sprinteur et un spécialiste de longue distance) et deux autres chez les femmes (une sprinteuse et une spécialiste de longue distance) .

Une guerre fraternelle s’annonce donc. Tous ces athlètes se côtoient, s’aiment et se respectent, mais à partir de mercredi, ils ne feront pas de quartier !

Voici un tour d’horizon de la saison des athlètes du Centre national d’entraînement Pierre Harvey (CNEPH) jusqu’ici et comment ils se sentent à l’approche du moment charnière de leur saison.

Maya MacIsaac-Jones (photo: Julie Melanson)

Maya MacIsaac-Jones (photo: Julie Melanson)

Cendrine Browne (équipe nationale sénior de développement) :

Je suis contente de mes performances jusqu’à maintenant, car j’ai connu un meilleur début de saison que l’année passée. Je suis dans la «game». Silver Star a mieux été pour moi, concernant mes résultats, malgré le froid intense qui grugeait notre énergie. Rossland a également très bien été, l’énergie était au rendez-vous. C’est sûr qu’être sénior cette année est une autre paire de manches, mais je reste confiante. Bref, j’ai hâte au reste de la saison!

En ce qui concerne ma shape de course, ça va très bien. Je serai prête le 8 janvier.

Raphaël Couturier (équipe nationale sénior de développement) : 

J’ai commencé la saison du bon pied en remportant ma première qualif à vie chez les séniors et cela, par au-delà de 3 secondes! Mes courses de distance n’ont pas été très représentatives jusqu’à présent, mais je suis en feu pour les courses à venir!

J’ai profité du temps des fêtes pour digérer les premiers gros efforts de la saison qui ont eu lieu à Siver Star et Rossland. Les piles maintenant pleines, je suis d’attaque pour les «trials»!

Alexis Turgeon (sénior) :

La forme allait pour le mieux quand nous somme arrivés à Canmore mi-novembre. Premier sprint de la saison, je gagne la qualif par 1,5 seconde et je me sentais vraiment top shape! Je passe facilement le quart, mais on me disqualifie pour avoir coupé quelqu’un… J’étais déçu surtout qu’en sprint de haut niveau, il n’y a pas vraiment de disqualification. Tu prends ta place ou quelqu’un va prendre ta place…

Silverstar… C’est beau en batinse, mais maudit qu’il fait frette! J’ai rushé en qualif du sprint avec l’altitude et le froid, mais le résultat n’était pas siiiiiiii pire, 11e. Les quarts se sont bien déroulés, mais je n’ai pas passé par environ 10 cm…

Rossland… je commençais à sentir mes pouces et toute la peau commençait à tomber de mes doigts à cause des engelures de Silver Star! Très beau parcours de sprint, mais j’ai manqué de jus dans les derniers mètres. Je passe quand même en 13e place avec tous les Américains qui coursent! Même histoire en quarts où je manque le spot de lucky looser (2 meilleurs temps parmi les gars qui ne finissent pas top 2 des vagues) par 0,18 seconde. Les trois gars de mon quart de finale ont fait 1,3,4 en finale A!

Je sais, ce n’est pas un bilan très positif du début de saison, j’ai l’impression d’essayer de trouver une raison pour chaque résultat dont je ne suis pas satisfait… Somme toute, je sais qu’au top de ma forme, comme je l’ai vu à Canmore cette année et l’an passé,  je suis capable de dominer en sprint!

Simon Lapointe (sénior) :

Pour ma part je dirais que j’ai connu des hauts et des bas. Soit que ça va très bien ou soit que ça va mal.

Je me sens tout à fait prêt pour le 8 janvier. Ma forme est meilleure qu’avant Noël et je sais que si je connais une bonne journée, je peux surprendre.

Frédérique Vézina (équipe nationale junior) :

Je suis contente des premières courses de l’année. C’est un super warm-up pour la saison… et les sélections à venir! Reste juste à continuer le bon focus et faire la meilleure préparation possible d’ici le 8 janvier et espérer sortir du lot comme Alex l’a si bien fait dernièrement!

Le niveau de forme est bon. Ç’a vraiment fait du bien de retourner aux sources pendant le temps des fêtes, de se changer les idées; ça recharge bien les piles un bon temps des fêtes! À ce moment-ci de l’année, j’ai fait tout ce qui était en mon pouvoir pour aller le plus vite possible cette semaine. Il ne me reste qu’à bien dormir, avancer mon dernier cours de math à distance et tout devrait bien aller! Je me sens bien, j’irais même presque qu’à dire mieux qu’avant les fêtes, j’ai donc extrêmement hâte de courser!

Maya MacIsaac-Jones (équipe nationale junior):

Jusqu’à maintenant, j’ai fait des courses à Canmore, Silver Star et Rossland. Je suis contente de ma course à Canmore; c’était un skate sprint, je me sentais en forme, et c’était un bon départ pour la saison. Cependant, je ne suis pas satisfaite avec mes courses à Silver Star et Rossland, où je me sentais fatiguée et pas en bonne forme.

J’ai eu une bonne période de récupération et d’entraînement chez moi à Athabasca pendant Noël et je suis contente de ma progression. Je suis contente de ma forme et j’ai hâte de courser le plus fort possible pendant les sélections!

N.B: Il manque Anne-Marie Comeau, non disponible au moment de mettre sous presse.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s